Scénarios d'Haytham

#1
Kuninga
libre
Image
Globalement pour votre avatar, gardez l’idée “gros bras musclé”

“Au milieu de ce grand désordre de cette banque Rubis saccagée, ne ressortait plus qu’une chose. Un dessin d’une hirondelle, avec une rose dans le bec.”
Décadence : Rubis natif de l'Ailleurs, qui possède la faculté de se transformer en Hirondelle. Vous êtes libres d’explorer le contraste entre un oiseau et un gros bras comme vous l’entendez.

Lien : Kuninga est un rival récurrent d’Haytham Creed. Il est à la tête d’un réseau de la pègre de la Ville très important et influent.
Kuninga est un homme vivant dans le quartier Rubis. Il est arrivé par hasard dans la Ville, alors qu’il tentait de survivre dans sa petite bourgade, loin, très loin d’ici. La plus grande partie de sa vie, il l’a passé dans les fers d’un grand empire rouge se voulant “pour le peuple”, mais qui le laissait en fait crever dans la faim et la nécessité. Il résistait, de toutes ses forces, ce qui explique sa condition physique hors-norme.

Arriver dans la Ville, dans le quartier Rubis, là où tout brille de milles feux a été comme une libération pour lui. Il s’est très rapidement découvert une seconde nature, un goût du luxe, des belles femmes et de l’argent. Et ce nom à une consonance si particulière … Kuninga, c’est le pseudonyme qu’il choisit de prendre, suivant la petite voix dans sa tête.

Les ailes commençant à pousser dans son dos et les affaires allant bon train pour lui, il profita rapidement des fastes et des côtés retors du quartier Rubis pour se faire un nom. Il se fit un réseau, et commença une activité de gestions d’affaires illictes. Modifications de papiers, petits coups bas aux opposants des plus offrants … Il touche à tout. L’argent n’a pas d’odeur, et Kuninga adore s’enrichir.

Seulement, plusieurs fois un homme vint se mêler de ses affaires. Il déjouait ses coups, supprimait les ponts qu’il avait avec plusieurs de ses contacts, coupait sa toile qui commençait à s'étendre sur la Ville … Un détective au chapeau caractéristique, qu’il n’arrivait pas à attraper, peu importe les moyens qu’il y mettait. Ce détective, c’était Haytham Creed, un Diamant, déterminé à cloisonner le Rubis chez lui.

Kuninga lui voue une haine caractéristique, et c’est réciproque. Néanmoins, au delà de cette relation conflictuelle et cette guerre que tout deux se mènent, ces deux là semblent malgré tout s’attirer comme des aimants, comme s’ils étaient condamnés à s’affronter en personne, un moment à un autre …

Vous êtes libres d’enrichir l’histoire, en prenant compte les éléments que je viens de vous donner, avec ce que vous voulez. Inventez lui une début, un milieu et une fin.

Re: Scénarios d'Haytham

#2
John Davis
libre
Image
Gardez l’idée d’un homme classieux en costard

“Un génie, milliardaire, play-boy, philanthrope.”
Décadence : Mage de sang, spécialisé dans les transformations de son propre corps. John Davis est un homme d’affaires Diamant important, qui se doit d’avoir un style impeccable tout le temps. Il n’aime cependant pas se regarder trop souvent dans la glace : Il se juge beau. Trop beau, et c’est un risque pour lui de finir amoureux de lui-même et complètement fou.

Lien : John Davis est celui qui a lancé Haytham Creed dans le Monde Diamant, et également son grand ami. Adepte de l’équerre et du compas depuis qu’ils se sont rencontrés, John collabore avec Haytham pour étendre cette idéologie.
Globalement, John Davis est l’archétype typique du riche héritier Diamant. Ses parents lui ont laissé une société à succès, faisant du commerce de prothèses ultra modernes et invisibles destinées à embellir les corps. Il a fait fructifier ce commerce, et,chose étonnante, il a lui même fini par développer des dons pour avoir une apparence impeccable, comme si être au contact d’êtres physiquement parfaits avait fait réagir son corps, comme si La Ville surveillait cette personne et lui avait fait un don.

Seulement voilà, parfois les dons vous monte à la tête, sans que vous ne puissiez rien voir d'autre. C'est ce qu'il s'est passé pour John, quelques temps après l'acquisition de cet outil qui pouvait le perfectionner de multiples façons. Il s'est regardé dans un miroir, et il ne voyait plus … Que lui. Il avait perdu la tête, se voyait à la tête de l'Empire Diamant, voulait remplacer les Joyce pour que le monde se rende compte à quel point il était beau et fort.

Il a alors commis le presque irréparable : une dangereuse tentative d'acquisition d’une société du groupe Joyce, destiné à le fragiliser, se traduisant par un investissement colossal … Qui échoua.

Conscient de cet échec, il y eut comme une rechute dans sa folie et John se replia sur lui-même, faisant tout les bars de son quartier pour se lamenter, seul.

C'est à ce moment là qu'il croise le chemin d'Haytham, qui va changer sa vie. Le détective en devenir comprit étonnement vite les problèmes de l'homme d'affaire, les yeux pétillants d'attention. John Davis se confia, expliqua deux ou trois ficelles du métier à Haytham, et celui-ci se lança dans son affaire.

Quelques temps plus tard, le détective arrive à s'infiltrer dans la société du groupe Joyce et il arrive renflouer les caisses du groupe Davis, en annulant l'opération destiné à punir ceux qui s'opposent aux Patriarches.

Probablement un des plus gros coups qu'Haytham avait fait jusqu'à ce jour, que John sut remercier grandement. Il lui lança sa carrière, et fit de lui le détective qu'il est aujourd'hui.

Quelques temps plus tard, les hommes continuèrent de se voir, et après de nombreuses discussions John décida d'adopter l'équerre et le compas comme philosophie de vie, résolu à chasser ses vieux démons qui avaient failli lui coûter sa société, sa carrière et sa fortune.

Il travaille actuellement avec Haytham dans le but de faire proliférer cette idéologie.

Vous êtes libres d'enrichir son histoire comme vous l'entendez ! Donnez à John un passé, un présent et un avenir ! Gardez seulement en tête cette amitié avec Haytham. Elle est importante !
Répondre