Vos lectures du moment


Un forum ouvert à tout les délires. De l'art sacré d'occuper son temps à compter des roses, embêter des VDDs, ou flooder tout simplement. Accessible sans avoir validé sa fiche.


Messagepar Kaprice Ashfield » 01 Mai 2014, 13:29

Sur une idée d'Andreas, je rouvre un sujet qui était sur l'ancienne version de C.K.

Parlez nous de vos livres préférés et donnez nous des idées de lecture !
Avatar de l’utilisateur
Administrateur du site
 
Messages: 4631
L'Ascendance: Je règne parmi les Princes
Âge: Décédée
Statut: Ancienne héritière



Messagepar Andreas Sëylis » 05 Jan 2015, 05:17

Ce n'est ni un film, ni une série télévisée, mais je n'ai pas trouvé de topic plus approprié pour manifester mon émoi suite à la lecture de ce chef-d'oeuvre: La Sève et le Givre de Léa Silhol.

Un livre tout en finesse. Une plume de rêve qui donne naissance à des personnages mythiques, réécrivant les légendes et en inventant des nouvelles qui n'ont rien à envier aux originales. L'intrigue est poignante, complexe, enivrante. Un orgasme littéraire (je ne croyais jamais en arriver là)

J'ai simplement adoré !
Image
Avatar de l’utilisateur
Maison Perle
 
Messages: 330
L'Ascendance: Je règne parmi les Princes
Catalyseur: Tatouage des Brumes
Pouvoir: Magie des Brumes - Possédé
Âge: 20 ans
Statut: Étudiant à l'Académie



Messagepar Alwine V. Spyrélios » 05 Jan 2015, 11:45

Et c'est quoi le thème de tout ça ? :P
Image

Spoiler:
Image
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
Administrateur du site
 
Messages: 13941
L'Ascendance: Je règne parmi les Princes
Catalyseur: Bracelet noir certi de diamants, cendre de mage
Pouvoir: Possession par une démone de feu/alchimiste
Âge: 29 ans
Statut: Noble/Industrielle dans l'armement chez les Joyces



Messagepar Kaprice Ashfield » 05 Jan 2015, 23:46

(je vous raconte pas la galère que ça a été de déplacer vos deux messages dans un nouveau sujet XD )

Oui la Sève et le Givre est très original. Une superbe réinterprétation de la Féerie de manière sombre, sensuelle et la plume de son auteur est divine, lyrique, et baroque. (D'ailleurs Amadàn et Eirween viennent de cette oeuvre).

Après si j'avais un reproche à faire l'auteur, c'est justement que parfois, le style est tellement travaillé, presque poétique, que l'histoire semble anecdotique. Enfin je sais pas si je me fais comprendre :pur: Mais, des fois un excès de formules travaillées peine à nous immerger.

Moi j'avais été marquée par la complexité des cours féerique. Lumière - Ombre - Seuil - Crépuscule - Exil (ça fait longtemps j'ai plus la géographie en tête :sad: ) Et par le sadisme vibrant des habitants de la ville de Finstern. Certaines images, descriptions sont glaçantes et donnent des frissons :pinkheart:
Avatar de l’utilisateur
Administrateur du site
 
Messages: 4631
L'Ascendance: Je règne parmi les Princes
Âge: Décédée
Statut: Ancienne héritière



Messagepar Alwine V. Spyrélios » 05 Jan 2015, 23:48

Fallait me dire Kap, je maîtrise bien le principe, suffit de faire une division de sujet :)

Sinon je vois, intéressant tout ça, je lirai pitêtre, si j'ai du temps :P
Image

Spoiler:
Image
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
Administrateur du site
 
Messages: 13941
L'Ascendance: Je règne parmi les Princes
Catalyseur: Bracelet noir certi de diamants, cendre de mage
Pouvoir: Possession par une démone de feu/alchimiste
Âge: 29 ans
Statut: Noble/Industrielle dans l'armement chez les Joyces



Messagepar Kaprice Ashfield » 05 Jan 2015, 23:54

(nan je voulais m'entrainer :pur: et normal que tu maîtrises la technique tu es une Diamant !)

Si tu as aimé Andreas, je te conseille de lire : La Horde du Contrevent Alain Damasio

Spoiler:
Une rafale encore - et le bruit se fond dans le rugissement saturé. À ma gauche, un chat oblong se cale, ébouriffé, dans une encoignure trop étroite pour lui, et volent les jouets cassés, des calebasses, des bancs qui raclent et des tuiles de terre cuite arrachées et jetées comme à la main à trois mètres de nous. Il n'y a plus de doute maintenant, pour personne : le furvent arrive. Il sera là dans l'heure. Il s'annonce, comme toujours en quintet. Et il ne laissera rien debout ici, dans ce bled qui ne figurait sur aucun carnet de contre, tant son plan carré, ses ruelles axiales et son architecture en pisé auraient fait hurler une Oroshi de huit ans.


Le thème est différent, mais l'auteur est francophone (donc la plume n'est pas écorchée par les traducteurs) et surtout il aime jouer avec la langue, et fait preuve d'une rare maîtrise.

L'histoire d'un groupe (une horde) qui remonte depuis 30 ans contre le vent pour en trouver la source.

Le pseudo de Caralyre est d'ailleurs un hommage à Caracole le touchant, poignant conteur de la horde. Oui j'en suis amoureuse et je le vis très bien :val:
Avatar de l’utilisateur
Administrateur du site
 
Messages: 4631
L'Ascendance: Je règne parmi les Princes
Âge: Décédée
Statut: Ancienne héritière



Messagepar Andreas Sëylis » 06 Jan 2015, 02:26

Bonne idée ce topic et merci de la peine que tu t'aies donnée pour diviser les messages^^

L'univers de Léa Silhol est tout simplement incroyable, tout en détail et en mystère à la fois. Et tu te souviens bien, il y a les 9 Cours d'Ombre, les 7 Cours de Lumière et les 3 Cours de Crépuscule (Seuil, Exil et Hiver). Jamais je n'avais tombé sur une Fairie aussi attrayante :nyu: (je n'en ai que plus d'idée pour mon personnage > <)

Cependant, il est vrai que le style peut parforis alourdir, voir même faire perdre le file avec toutes les métaphores qui t'entrecoupent afin d'imager l'impossible. Somme toute, j'ai adoré, bien qu'à certains moment je me suis demandé si je comprenais tout xD

J'aurais bien aimé lire la suite de cette histoire, mais il semblerait que le tout soit introuvable à moins de payer le prix fort :sad:

PS: Je ne ne manquerai pas de le lire la Horde du Contrevent si tu me le conseilles. J'ai découvert la Sève et le Givre à la suite d'une remarque de ta part sur la CB justement^^
Image
Avatar de l’utilisateur
Maison Perle
 
Messages: 330
L'Ascendance: Je règne parmi les Princes
Catalyseur: Tatouage des Brumes
Pouvoir: Magie des Brumes - Possédé
Âge: 20 ans
Statut: Étudiant à l'Académie



Messagepar Nyxubis Erenesis » 18 Jan 2015, 02:17

Perso, j'ai adoré ces deux livres exceptionnels conseillés par Kapricette, surtout la Horde du Contrevent, que j'ai dévoré comme une damné jour et nuit ! Je me suis ensuite intéressé au jeu de rôle Agone, qui détaille infiniment plus cet univers passionnant.

Encore merci Kap' de ces merveilleux conseils qui ont égayé mon imagination et émerveillé mon esprit, la Horde du Contrevent surtout a révolutionné ma façon de concevoir l'écriture :heart: .
Nyxubis Erenesis
 



Messagepar Amadàn Volantis » 12 Mar 2015, 20:07

En ce moment je suis en train de relire les livres de mon adolescence, à savoir les romans de Murakami Haruki. J'ai fini ''A l'ouest du soleil au sud de la frontière" et je dois avouer que je suis toujours aussi fan de son écriture. C'est vraiment un univers particulier, où le merveilleux se mêle au réel, et nous emmène à nous poser des questions sur notre existence. Je dois avouer que les histoires d'amour sont toujours tordues chez Murakami, mais très finement menées. Le sexe occupe la place qu'il a, comme une pièce du puzzle, et est traité très naturellement. J'aime beaucoup.

Egalement, j'ai relu le tout premier livre que j'ai jamais fini de lire (cette phrase est cheloue, je sais, pardon d'avance), "La grammaire est une chanson douce", de Eric Orsenna. Je dois avouer que c'est une véritable ode à la grammaire française et me l'a fait abordée d'une toute autre façon que les cours de la fac. C'est un livre poétique magnifique, que je conseille à tout le monde, de 8 à 180 ans. C'est un de ces livres qui nous font aimer la littérature au sens large, et plus précisément qui nous fait voir à quel point notre propre langue, le français est belle. Il y a une suite en quatre livres, si je ne trompe pas, qui m'attendent encore sur ma table de chevet mais c'est tout petit, à peine 150 pages, donc lisible en une journée ou durant un long voyage dans le train ^^
Amadàn Volantis
 



Messagepar Alwine V. Spyrélios » 13 Mar 2015, 11:25

Personnellement je suis en train de relire un livre qui traînait dans un coin de ma bibliothèque depuis un moment (c'est rare, souvent je les relis plus régulièrement que ça, c'est seulement ma première relecture :aaa: ), Le Dernier Apprenti Sorcier, les rivières de Londres, de Ben Aaronovitch... Du coup je me dis que quand j'aurai des sous il faudra vraiment que j'achète la suite de la série (je devais le faire la dernière fois aussi, mais Kap est passée, et depuis j'ai plus de sous parce que j'ai acheté trop de livre... TENTATRICE e.e... bref :lol: ).

C'est un livre intéressant, original. J'avoue qu'au début je l'ai pris parce qu'un sorcier à Londres, ça m'a fait pensé à CK :lol: Mais c'est un univers totalement différent, assez intéressant parce qu'il créé quelque chose de rarement bien fait dans un univers fictionnel : des sorciers dans un monde où ils ne sont ni dominants, ni une société à côté de la société, ni persécutés, ni des illuminatis, ni une sorte d'élite magique, ni membre d'une pseudo faune débilitante (oui ça fait plusieurs cas, mais ils résument, en gros, les possibilités habituelles de la sorcellerie xD). Je n'en dit pas plus pour ne pas spoiler plusieurs passages très intéressants du livre, mais disons que l'univers est à la fois riche et cohérent, original dans ses adaptations et très pointu dans ses sources... on découvre beaucoup d'éléments de la culture anglaise (avec les gentilles notes du traducteur qui expliquent ce qu'on ne comprendrait pas), et c'est franchement franchement un univers très prenant <3

Sinon l'histoire en elle-même est aussi franchement classe... je ne sais pas trop quoi en dire sans déflorer l'intrigue, mais elle est très prenante, avec plein de rebondissements, et d'inatendu. Je suis souvent un grand blasé des intrigues (je les apprécies, je peux adorer l'histoire, mais je vois venir les tournants une vingtaine de pages à l'avance, ou de minutes quand c'est sur écran :sad: ) alors que là non franchement certains passages m'ont totalement bluffé, notamment vers la fin, tout en restant cohérent (c'est à dire j'ai vu venir plein de choses, mais pas tout, et notamment pas certains gros noeux de l'intrigue, ce qui est rare :aaa: ), et très prenant (pour arriver à vous "prendre" quand vous êtes debout dans un train totalement mais alors totalement bondé qui avance à la vitesse d'une tortue malade, avec deux bébés qui pleurent, dont un à un mètre, faut y aller :lol: )et bref... j'ai adoré <3

Ca mêle le roman policier très bien documenté sans être lourdingue (on découvre à certains moments plein d'envers véridicts du décors de la police de Londres) et la magie très bien exploitée sans être ni capilotractée ni un gros classique réexploitée, le tout sans être ni chiant ni kitsch (et 99% des romans mêlant magie et police me semblent kitsch pourtant :lol: ).

Bref je me procure la suite dès que je me serai refais un peu de réserve de sous, et je vous le conseil absolument :nyu:
Image

Spoiler:
Image
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
Administrateur du site
 
Messages: 13941
L'Ascendance: Je règne parmi les Princes
Catalyseur: Bracelet noir certi de diamants, cendre de mage
Pouvoir: Possession par une démone de feu/alchimiste
Âge: 29 ans
Statut: Noble/Industrielle dans l'armement chez les Joyces



Messagepar Kinna Boyle » 22 Juin 2015, 10:18

Je me suis mise à la poésie dernièrement et je lis Jacques Audiberti, "La pluie sur les boulevards" , "Toujours" écrit entre 1934 et 1943, un vieux livre que j'ai acheté dans une brocante pour 5 euros mais qui est très inspirant au niveau des métaphores et des images utilisées :

" La densité retint sa phase en mouvement,
Puis mon humble chant modula le tourment."
Kinna Boyle
 



Messagepar Kaprice Ashfield » 05 Sep 2015, 22:09

J'ai entamé ma rentrée littéraire :

Juste avant l'oubli par Alice Zeniter

"- Vous savez comment ils retrouvent ceux qui meurent sur les îles fantômes ? demanda Jock. En suivant les cormorans qui leur ont fait un nid dans la poitrine, dans la cage de leurs côtes. C'est ce qui m'attend moi, à la fin."

C'est l'histoire d'un couple qui bat de l'aile. La madame fait une thèse sur un écrivain policier décédé dans d'étranges circonstances sur une île déserte. Et son fiancé vient la rejoindre.

Donc un roman insulaire. Un huis clos sur une île au nord de l'écosse (la lande, la mer grise, les phares). Et une histoire d'amour (et d'obsession littéraire). Puisque la madame qui fait sa thèse est obsédée, fascinée, par ce mystérieux écrivain qui s'est suicidé.

J'ai bien aimé. Sauf la fin :face:
Avatar de l’utilisateur
Administrateur du site
 
Messages: 4631
L'Ascendance: Je règne parmi les Princes
Âge: Décédée
Statut: Ancienne héritière



Messagepar Silène Sambre » 25 Sep 2015, 11:23

J'ai relu American Psycho, tiens, récemment : ça m'inspire pas mal pour Silène, d'une certaine façon. Pas du tout pour le caractère de fond, mais pour la forme et la manière de regarder autrui comme un... Décor de viande.

Le livre en lui-même est bon, vraiment bon. Cruel, parfois franchement gore. J'ai grimacé à plus d'un moment (les rats... Ouh). La fin est aussi sale que le tout. Si vous ne connaissez pas, jetez-y un oeil, ça se lit vite, bien, et ça laisse des traces.
Image
Avatar de l’utilisateur
Maison Ambre
 
Messages: 216
L'Ascendance: Je m'éveille en Infant
Catalyseur: Un violoncelle.
Pouvoir: Nécromant / Magie de Charme.
Âge: 19 ans.
Statut: Bâtard légitimé.



Messagepar Kaprice Ashfield » 10 Oct 2015, 16:45

Même pas mort de Jaworski,

De cet auteur j'avais déjà lu Gagner la Guerre

La langue surtout est très belle, très fouillée. Sonne de façon archaïque, sans être indigeste.

Une histoire qui prend place dans la Gaulle. Pleine de légendes celtiques. De druides, de sorcières... Et surtout racontée de façon orale. Tout le roman est en fait conté par le vieux héros, à un barde, sous la forme d'une saga. J'ai aimé aussi la construction décousue du récit. Il va de récits marquants, en souvenirs poignants sans respecter de chronologie franche.

Pas de tombe pour moi. Pas de fin paisible au milieu des miens. Pas de grandes cérémonies royales, pas de sacrifices, pas de bûchers rouges ni de banquet funèbre. Pas de trésor abandonné dans la nuit d’une chambre funéraire. J’irai chercher ma mort sur le champ de bataille. Je me détacherai des rangs de mes guerriers pour la défier. Une lame longue de cavalier dans la main droite, une lame courte de fantassin dans la gauche, je lui offrirai une danse des épées. C’est une vieille ennemie, et ce fut parfois une alliée de circonstance. Je connais bien ses ruses, ses lâchetés, ses trahisons. Je lui cracherai toutes ses bassesses, je lui tirerai la langue, je me rirai de sa puissance, je lui affronterai le masque peint du guerrier.


Cette citation surtout, me fait penser à Kerry :

Je ferai de toi un tombeau. Je ferai de toi une voix appelée à résonner aux trois coins du monde. Je ferai de toi les strophes liminaires du chant dont je suis la matière. Que valent tes amphores, tes trépieds, tes esclaves ? Tu n’as que des biens. Moi, je t’apporterai la parole. Je t’apporterai mon propre souffle, la respiration d’un guerrier, d’un héros et d’un roi. Te fit-on jamais offre plus prodigue ?


Wiwine tu devrais aimer :face:
Avatar de l’utilisateur
Administrateur du site
 
Messages: 4631
L'Ascendance: Je règne parmi les Princes
Âge: Décédée
Statut: Ancienne héritière



Messagepar Alwine V. Spyrélios » 10 Oct 2015, 17:43

J'ai pas vu je ne t'ai pas lu je te connais pas u_u

Tu vas encore me faire me ruiner en livre :sad:
Image

Spoiler:
Image
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
Administrateur du site
 
Messages: 13941
L'Ascendance: Je règne parmi les Princes
Catalyseur: Bracelet noir certi de diamants, cendre de mage
Pouvoir: Possession par une démone de feu/alchimiste
Âge: 29 ans
Statut: Noble/Industrielle dans l'armement chez les Joyces



Messagepar Raphaël Della Rocastre » 16 Jan 2016, 17:26

J'ai commencé Lontano, de Jean Christophe Grangé, option thriller, noir et passionnant.

C'est de lui qu'ont été adaptées Les Rivières Pourpres, Le Concile de Pierre, L'empire des Loup au cinéma. Le passager en série.

La ligne noire, de 2004 m'avait vraiment emballée ! C'est comme ça que je l'ai découvert. Le style n'est pas très fouillé mais les descriptions sont intéressantes et les histoires fascinantes dans le sordide sans être trop trash à suivre ou trop glauques à encaisser. Bref, j'aime bien !
Avatar de l’utilisateur
Maison Rubis
 
Messages: 230
L'Ascendance: Je m'éveille en Infant
Catalyseur: Sans catalyseur
Pouvoir: Sans pouvoir
Âge: 25 ans



Messagepar Vhaal O'Doherty » 11 Avr 2016, 19:23

Gallimard a annoncé que Harry Potter et l'Enfant Maudit, la pièce de théâtre qui se passe des années après le septième volet, sera disponible en octobre 2016 en français ! Je sais pas pour vous, mais j'ai hâte, j'ai hâte ! :nyu:
Avatar de l’utilisateur
Administrateur du site
 
Messages: 4855
L'Ascendance: Je règne parmi les Princes



Messagepar Alwine V. Spyrélios » 11 Avr 2016, 22:07

J'avoue que moi pas spécialement :lol: même si je lirai sans doute par curiosité, comme trop de séries qui m'ont dépassionné mais dont je veux connaître la suite :superman:
Image

Spoiler:
Image
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
Administrateur du site
 
Messages: 13941
L'Ascendance: Je règne parmi les Princes
Catalyseur: Bracelet noir certi de diamants, cendre de mage
Pouvoir: Possession par une démone de feu/alchimiste
Âge: 29 ans
Statut: Noble/Industrielle dans l'armement chez les Joyces



Messagepar Clair de Nuit » 17 Avr 2016, 18:26

Si tu veux lire un truc assez dérangeant, je te conseille ce livre trouble dans lequel les parents bénéficient de l'ardente et précoce complicité de leur portée féminine, faisant avec elle "des choses qu'il est absolument interdit de faire avec les enfants".

Emprunt d'une fausse candeur délicieusement incisive, le récit de ce dévergondage tribal (avec quelques autres comparses familiers) ne manque pas de sel, humour grinçant de cruelle parabole sur les vertus de l'amour filial :

" Le sexe de papa faisait nos délices. Nous n'étions jamais assez rassasiés de sa vue, de son toucher. Sa forme exemplaire se dressait avec une telle autorité, les plaisirs qu'il nous dispensait était si vifs, que je me souviens du tapis à grosses fleurs de son bureau comme d'un jardin bien supérieur à ceux de Le Nôtre."

Voilà, bienvenue chez les Sambres : Anne Serre : "Petite table, sois mise" chez Verdier.


Avatar de l’utilisateur
Administrateur du site
 
Messages: 792
L'Ascendance: Je m'éveille en Infant
Catalyseur: Deux piercing aux tétons en dent de bébé loup
Pouvoir: Manipulation des sentiments, des émotions.
Âge: 30 ans
Statut: Reine du Cabaret Rubis



Messagepar Vhaal O'Doherty » 17 Mai 2016, 15:46

Parce que je suis nulle pour résumer les livres en général. Parce que je m'attarde sur des détails qui me semblent importants, oublie parfois quelques moments clefs. Et surtout parce que j'ai tendance à spoiler sans le vouloir. Je vous offre le résumé que Glénat Comics nous fait de son petit dernier, sorti le début mai en France, et importé tout droit des Etats-Unis où il fait des ravages :

Le futur. Le monde est gouverné par le diktat des hommes. Les femmes qui ne se plient pas aveuglément à leur volonté doivent être « rééduquées ». À l’issue d’un discours évangélisateur psalmodié en boucle dans leur sommeil, elles sont expédiées dans l’établissement auxiliaire de conformité, une prison pour femmes en orbite au-dessus de la Terre. Ces rebelles qui rejettent les règles masculines vont ainsi découvrir les joies de la vie carcérale dans cette boîte de métal que l’on appelle « Bitch Planet. »


Bitch Planet, c'est du girl-power, du féminisme sous font de patriarcat poussé à outrance. Ce sont les hommes qui dominent la Terre, qui la gouvernent, et toute femme jugée "non-conforme" est envoyée à Bitch Planet pour être reconditionnée sur fond de "Sois belle et tais-toi". Bitch Planet, ce sont des femmes qui réfutent l'autorité masculine, et cette perfection qu'on veut leur imposer. Ce sont des femmes qui se rebellent contre l'injustice. C'est un récit futuriste, d'anticipation, sur fond de critique sociale ; c'est de la violence et du nu. Bref, tout ce que j'aime, et en deux mots : J'ai adoré !

D'ailleurs, le texte présent sur quatrième de couverture de la version originale met de suite dans l'ambiance :
Are you non-compliant ? Do you fit in your box ? Are you too fat, too thin, too loud, too shy, too religious, too secular, too prudish, too sexual, too queer, too black, too brown, too whatever-it-is-they'll-judge-you-for-today ? You just may belong on... Bitch Planet


Je vous le conseille vivement. :heart:
Avatar de l’utilisateur
Administrateur du site
 
Messages: 4855
L'Ascendance: Je règne parmi les Princes



Messagepar Tskar » 13 Juin 2016, 08:57

Ils l’ont retrouvée comme ça. Nue et morte. Sur la plage d’un pays arabe. Avec le sel qui faisait des cristaux sur sa peau. Une provocation. Une invocation. À écrire ce livre, pour toi, mon fils.


Christophe Ono-dit-biot : Plonger

C'est l'histoire d'un journaliste, romancier raté qui court après une femme (une photographe, mais je vous jure j'ai pas fait exprès en achetant le livre XD ). C'est une belle histoire d'amour, et la photographe est envoûtante, mystérieuse, amoureuse des requins et tourmentée :heart: (et brune ce qui ne gâche rien).
Tskar
 



Messagepar Kaprice Ashfield » 10 Aoû 2016, 22:41

http://brahms.ircam.fr/documents/document/4237/

Je connaissais pas, et j'aime bien.

Puis Pierrot, c'est un thème récurent pour moi :danse:
Avatar de l’utilisateur
Administrateur du site
 
Messages: 4631
L'Ascendance: Je règne parmi les Princes
Âge: Décédée
Statut: Ancienne héritière



Messagepar Valériane B. Kravt » 29 Sep 2016, 20:59

J'ai trouvé ça, en me baladant dans les limbes désenchantées de la toile.

En fait dans le SM hype, l'esclave c'est le maître :mrgreen:

Tutur, on fait du SM, je serais l'esclave qui commande et toi mon petit maître hyper dévoué, puis quand j'en aurais marre de me faire entretenir, je changerais :uhu:

Les gens gâchent vraiment tout :lol: et notre époque est médiocre.

Le Maître(sse) doit d'être imaginatif de telle manière que sa soumise soie fière et se sente l'objet de toutes les convoitises. Le Maître se doit de façonner sa soumise de telle manière que sa chair et son esprit soit imprégné des principes à la base de la relation d’échange de pouvoir. Il se devra de prendre tout égard de telle manière que sa soumise prennent un réel plaisir, notamment aussi en lui annonçant avec soin certaines séances. Il se devra de la surprendre par exemple en préparant avec soin et classe une séance de domination ceci toujours dans un esprit de la soumission.



Le Maître se devra de faire tout ce qui est possible pour permettre qu'ensemble avec sa soumise le chemin de la soumission débouche sur un monde sans interdit, si ce n'est celles des règles déjà établies au départ. De ce fait ensemble le Maître ainsi que sa soumise n'auront que soif de découvrir les plaisirs cachés voire inconnu du monde de la soumission. Le Maître est conscient qu'il ne peut y avoir aucune symbiose si la soumise ne réalise pas tout de suite qu'elle consiste pour lui à être le plus précieux des objets et de ce fait à droit au égards de son statut.

Les droits de la personne soumise

En définitive, si la soumise a un certain nombre de devoirs, comme il a été dit plus haut, elle possède en contrepartie deux droits :

Celui de cesser toutes relations avec son Maître, si celui-ci ne répond pas (ou plus) à ses attentes et besoins, ou pour toutes raisons sérieuses, et de le faire savoir dans une lettre dans laquelle elle pourra argumenter son inconfort et/ou les griefs.

Celui de choisir son Maître. Elle se doit d'être convaincue de la pertinence de son choix, et avoir la ferme conviction que le Maître répondra à ses besoins de soumission en lui apportant les préceptes de la soumission dans un souci de bien-être mutuels, lui assurera la protection et la sécurité que requiert le don de sa soumission.

Il ne peut pas y avoir de domination réelle, si le Maître et sa soumise ne conçoivent pas comme bases de leur relation les éléments suivants :

le respect

la franchise

la bienséance

la sincérité

le respect de l'autre

la complicité
Valériane B. Kravt
 



Messagepar Arthur Helders » 29 Sep 2016, 21:34

Seulement si tu romps en m'écrivant une lettre. :nyu:
Parce que le respect, j'y tiens ! :uhu:

Mais c'est... c'est fun à lire. :face:
Avatar de l’utilisateur
Maison Onyx
 
Messages: 1656
L'Ascendance: Je suis Natif de la Ville
Catalyseur: Eclat de Trou Noir dans le coeur
Pouvoir: Mage noir illuminariste
Statut: Peintre régicide



Messagepar Esther » 05 Oct 2016, 18:01

Tout cela n'a rien à voir avec moi de Monica Sabolo

Parce que je fais genre je suis aigrie, mais en réalité j'aime bien les histoires d'amour... qui finissent mal. :face:

Ce livre, c'est l'histoire de MS qui tombe amoureuse de son collègue de bureau, XX. C'est la façon dont on commence à s'attacher à l'autre, comment une femme passionnée et pleine d'espoir s'attache à cet homme fuyant, désinvesti dont rien ne semble pouvoir le toucher. C'est comment on s'attache malgré tout, comment parvenir à laisser tomber l'autre après cette histoire d'amour. Continuer à avancer.

C'est ponctué de passages biographiques, de paragraphes pseudo-philosophiques sur la vie, l'amour, aussi. Et puis, c'est raconté par des mails, des sms. Les façons d'écrire changent.

C'est mignon, terriblement touchant tant j'ai trouvé ça... réel. Familier. Parlant. :heart:

Puis c'est un live pour Valériane, parce qu'il y a des images dedans. :pur:
Image
Avatar de l’utilisateur
Maison Amethyste
 
Messages: 1161
L'Ascendance: Je suis Natif de la Ville
Catalyseur: Ses revolvers
Pouvoir: Mage noire, doberman
Statut: Chien de loi



Messagepar Valériane B. Kravt » 05 Oct 2016, 18:10

Puis c'est un live pour Valériane, parce qu'il y a des images dedans


Avec des messieurs torses nus j'espère !

Ca fait longtemps, des éternités que j'ai rien trouvé à lire, je crois que je vais me laisser tenter par le pitch :pinkheart:
Valériane B. Kravt
 



Messagepar Esther » 05 Oct 2016, 18:27

Un peu dans la même veine de l'histoire d'amour, de la fragilité du sentiment (je suis dans ma période love :pur:) il y a Ondine de Jean Giraudoux.

Une pièce de théâtre qui entre dans les "classiques", mais pareil, qui évoque ! Surtout dans le début de la relation des deux personnages principaux.

Puis plus égoïstement, personnellement. Parfois, j'avais l'impression de me figurer Arthur, lire ce que je pourrais écrire pour lui. Me faire la remarque qu'Ondine me fait terriblement penser à lui. Ce côté de vite s'attacher, vouloir garder l'autre pour soi, tempêter en entendant le nom d'un(e) autre. Puis pardonner, se rouler aux pieds de la personne aimée. Bref, ça touche, ça parle. :danse:
Image
Avatar de l’utilisateur
Maison Amethyste
 
Messages: 1161
L'Ascendance: Je suis Natif de la Ville
Catalyseur: Ses revolvers
Pouvoir: Mage noire, doberman
Statut: Chien de loi



Messagepar Valériane B. Kravt » 05 Oct 2016, 20:00

A cause de Desproges, j'arriverais pas à rentrer dedans je pense :sad:
Valériane B. Kravt
 



Messagepar Arthur Helders » 11 Oct 2016, 13:52

Le cas Sneijder - Jean-Paul Dubois

Paul Sneijder est victime d'un accident d'ascenseur. Mais il n'était pas seul dans la cabine, avec lui trois inconnus. Et sa fille. Seul rescapé, unique survivant, il va doucement réapprendre à vivre... en devenant promeneur de chiens.

Ce livre, ce livre ! Dévoré. Littéralement. Je le refermai que j'avais l'impression d'avoir tout juste commencé. Juste, une claque. :heart:
Avatar de l’utilisateur
Maison Onyx
 
Messages: 1656
L'Ascendance: Je suis Natif de la Ville
Catalyseur: Eclat de Trou Noir dans le coeur
Pouvoir: Mage noir illuminariste
Statut: Peintre régicide



Messagepar Iris Bellenuit » 19 Oct 2016, 13:02

J'ai vu le film et ouais c'est magique, je suis tentée de lire le livre du coup ! ^^

Pour moi je suis en train de lire le premier tome de "Ravens" de James Barclay.
Magie, Politique, Honneur, Guerre, Mercenaire, Dragons, Dimensions... Tout un mix assez classique mais très bien fait ! Le début commence avec pas mal de personnages mais au final on se repère très vite et on passe facilement d'un événement à l'autre. J'en dirai peut-être plus quand je l'aurai finit :P
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
Maison Onyx
 
Messages: 39
L'Ascendance: Je suis la Proie des ruelles
Catalyseur: Tatouage d'une Iris Noir sur le cou
Pouvoir: Afinité féline / Magie de charme
Âge: 31 ans
Statut: Maîtresse de la maison close de l'Onyx



Messagepar Alwine V. Spyrélios » 19 Oct 2016, 20:20

Personnellement j'ai lu Ravens jusqu'à la fin (sauf s'il y a des tomes que j'ai pas vu). Une de mes séries préférées, qui introduit d'énormes rebondissements au fil de sa trame, je vais pas spoiler Iris mais les personnages disons que ça brasse au fil des tomes quand même, certains arrivent, d'autres meurent, etc... bref c'est varié, rythmé.

Avec le temps en tous cas la qualité ne baisse pas, l'univers est sans cesse étendu, même si le gros de l'action continue de se baser sur le continent de base du premier tome... personnellement je te conseil carrément de continuer la lecture au moins du premier cycle, et même le reste si tu accroches !

En tous cas je recommande :3 c'est beaucoup plus noir, plus profond, qu'on ne pourrait croire de prime abord, il y a des dragons, des démons vachement bien pensés, des tas de trucs vraiment intéressant :3

Donc voilà Iris, je t'encourage totalement à poursuivre, je pense pas que tu seras déçue :superman:
Image

Spoiler:
Image
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
Administrateur du site
 
Messages: 13941
L'Ascendance: Je règne parmi les Princes
Catalyseur: Bracelet noir certi de diamants, cendre de mage
Pouvoir: Possession par une démone de feu/alchimiste
Âge: 29 ans
Statut: Noble/Industrielle dans l'armement chez les Joyces



Messagepar Esther » 20 Oct 2016, 15:47

Autobiographie d'une Courgette, Gilles Paris
(Je suis certaine que si je vous dis que j'ai acheté son livre juste à cause de son titre, vous me croyez. :pur:)

L'histoire d'Icare, alias Courgette, qui se retrouve en famille d'accueil. Parce son père est "parti faire le tour du monde avec une poule", et que sa mère est morte.

Il est adorable, ce livre. A peine commencé que j'ai presque fini de le dévorer. Littéralement. On se laisse transporter par l'histoire, et le plus saisissant reste de la façon dont c'est raconté. Du point de vue de Courgette, oui. Mais vraiment de son point de vue. C'est lui qui raconte, et on a la sensation troublante de lire réellement un enfant de 9 ans, de l'entendre raconter son histoire avec cette manière particulière qu'il a de parler. :heart:
Image
Avatar de l’utilisateur
Maison Amethyste
 
Messages: 1161
L'Ascendance: Je suis Natif de la Ville
Catalyseur: Ses revolvers
Pouvoir: Mage noire, doberman
Statut: Chien de loi



Messagepar Iris Bellenuit » 21 Oct 2016, 13:21

Alwine V. Spyrélios a écrit:Personnellement j'ai lu Ravens jusqu'à la fin [...] je vais pas spoiler Iris mais les personnages disons que ça brasse au fil des tomes quand même


Ah ça je l'ai vu !! XD

Mais ouais ça a l'air super, je suis contente que tu valide mon impression ^^
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
Maison Onyx
 
Messages: 39
L'Ascendance: Je suis la Proie des ruelles
Catalyseur: Tatouage d'une Iris Noir sur le cou
Pouvoir: Afinité féline / Magie de charme
Âge: 31 ans
Statut: Maîtresse de la maison close de l'Onyx



Messagepar Valériane B. Kravt » 21 Oct 2016, 16:35

Moi j'ai plus rien lu, depuis un temps déjà.

A cause d'internet je crois. Quand je prend un roman maintenant, il me manque un truc. L'auteur.

Alors que sur un blog, un forum, l'écriture est moins distanciée, moins dogmatique, moins machin truc qu'un type qu'on connait pas nous impose.

En se renseignant un peu - et je suis une véritable stalkeuse - lorsqu'on lit une petite nouvelle piochée là, sur un site random, on arrive souvent à remonter à l'auteur. A trouver d'autres trucs de lui. Des commentaires qu'il a pu poster sous d'autres oeuvres. Un profil facebook. Mieux, des choses qui n'ont rien avoir avec le présent texte.

Mais savoir qu'il est là, pas une juste une présentation, creuse écrite par l'éditeur sur la troisième de couverture, qu'il existe, qu'il a posé ses pattes, juste là, pas loin sur son clavier, pour poster sa petite oeuvre. Et je trouve ça tellement plus...vivant, étrange, fascinant.

Bref, je crois que pour l'instant j'ai un peu divorcé des romans XD
Valériane B. Kravt
 



Messagepar Alwine V. Spyrélios » 21 Oct 2016, 17:08

Ce qui est pas plus mal pour mes finances puisque du coup tu évites de m'inciter à les acheter :D

:arrow:
Image

Spoiler:
Image
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
Administrateur du site
 
Messages: 13941
L'Ascendance: Je règne parmi les Princes
Catalyseur: Bracelet noir certi de diamants, cendre de mage
Pouvoir: Possession par une démone de feu/alchimiste
Âge: 29 ans
Statut: Noble/Industrielle dans l'armement chez les Joyces



Retourner vers Jeux et Flood



cron