Re: Citations

#36
"-J'aime m'égarer mais pas si loin. (Lawren)",
"-C’est Mamie Douceur qui te parle, petite traînée. Tu n’as rien à craindre. (Tentation)",
"-Hmmmm, tu veux que je te masse les fesses pour faire passer cette vilaine douleur? (Aria)",
"-Tu es Kravt. Et le monde t’appartiendra. (Lamiane)",
"-Mais je ne suis pas restée au sol. Toujours j’avance. Toujours je remonte. (Elina)",
"-… viens frotter ta barbe rugueuse à ma joue nue… viens m’étreindre et fermer les yeux… (Rêverie)",
"-Je m’appelle Rêverie. Peut-être est-ce moi qui n’existe tout simplement pas. Je ne serais qu’un fantôme, une chimère, une illusion… (Rêverie)",
"-Tu devrais me remercier, de t'avoir fait t'éveiller à la Ville. (Khaos)",

Re: Citations

#37
"-Tes grilles à toi, elles servent à enfermer qui en fait ? (Elina)",
"-Je veux juste que quelqu'un me dise, pour une fois, que je ne suis pas folle, que je suis bien Elina Alfort, exilée Emeraude, funambule de la Ville. (Elina)",
"-Au nom du sang et des primates ! (Tentation)",
"- Cette Ville ne manque pas d’occasions d’assouvir ses pulsions meurtrières. (Tentation)",
"-J’espère que la vision vous a plu. (Lamiane)",
"- L'Enfer... N'y suis-je pas déjà ? (Clio)",
"-Préférez-vous l’Enfer à votre vie ? (Samaël)",
"-Tu es une bonne mère, je pense, comme celle que j'ai trouvé dans le Fleuve l'autre fois. (Lawren)",

Re: Citations

#38
"- J’ai peur que Galis ne me croit pas si je lui dis que la Ville existe. (Elina)",
"- Personne ne me connaît en Ville, et c’est réciproque. (Raïssa)",
"- Il m’arrive parfois de voler certains objets que je ramène du Réel, que je ne peux pas acquérir avec de l’argent. (La Collectionneuse)",
"- Bourrez ses poches de pierres et balancez-le à la flotte. (Vindikta)",
"- Croyez-vous qu'il existe des endroits qui ne sont pas tout à fait ce qu'on a l'habitude de voir ? (Hénath)",

Re: Citations

#39
"- J'ai déjà deux cavalières. (Anonyme)",
"-C'est un mort. Un cadavre. Un vrai cadavre. (Anonyme)",
"-d'ici quelques minutes ? Je vais perdre conscience, et quand je reviendrai à moi, j'aurai besoin de quelques explications. (Anonyme)",
"-Giflez-moi si vous voulez, ça me fera un souvenir. (Anonyme)",
"-Il n'y a personne. Personne pour t'entendre crier (Anonyme)",

Re: Citations

#40
"- Ce n'est pas un bal. C'est une souricière." (Anonyme)",
"- Cette nuit est renaissance, mais l’aube fera renaître ceux qui ont su se positionner sur l’échiquier de la Ville. (Anonyme)",
"- Voyez-vous, le Cosmos est parsemé de tous ces choix bien précis qui forment et formerons la trame du temps. (Boreas)",
"- Je les sens dans ma peau qui serrent jusqu’à ce que je tombe à la dérive dans la ville sans jamais atteindre le fond, éternellement et condamné. (Boreas)",
"- Je reviens d'un bal costumé. Les choses ont mal tourné. (Malkior)",
"- C’est mistress, maître. Ou madame. (Juliette)",
"- Je ne sais pas ce que je pourrais vous apporter que vous ne possédiez pas déjà. Je ne suis qu’une putain, après tout. (Cassandre)",
"- Je te promet que si tu fais ce que je te demande, tu ressortiras vivante de cette ruelle. (Ourcän)",
"- Comme il est curieux qu’à chaque fois que l’on se voit, une dette pèse sur tes épaules. (Amariel)",

Re: Citations

#41
MAJ des dernières.

Du 20 Avril au 14 Octobre !

Ca commence à faire un bon paquet qui tournent de façon aléatoire.

Ce qui est un peu triste c'est que entre le moment où elles sont proposées et le moment où je les code sur la PA, la moitié des gens cités sont disparus :sad:

Bref !

Vous pouvez continuer à en donner :face:

Re: Citations

#42
"- Il vient de la Ville. De ma Ville. (Elina)"
"- Si vous saviez toutes les expériences bizarres que j'ai été amené à faire en études de médecine ! (Crimson)"
"- Le pouvoir des noms est puissant vous savez. (La Collectionneuse)"
"- Que fait-on, dans cette faction, des déchets toxiques ? Dans la mienne, on les laisse pourrir éternellement, et empoisonner le monde entier. (Malkior)"
"- Les gens changent, ici. (Kobalt)"
"- Je suis de guingois aussi. (Elina)"
"- Je veux cette chose pourtant si simple : une seconde de paix absolue, le chaos. (Boreas)"
"- Contre la Décadence il n'est point de remède, car la Décadence est la Ville. (Crimson)"
"- Se révéler par la magie, monsieur, est la seule devise que je connais pour la Rose Pourpre. (Juliette)"
Répondre