Re: Vos derniers films et séries

#301
Je plussoie pour Wonder Woman qui était vraiment très bien (sauf la guerriere en talon...) et pour A Cure for Life qui ne fait pas peur mais qui a une super ambiance.

Perso, mon dernier film était It Come At Night et je deconseille... D'un ennui mortel. Il ne se passe rien, pas de rebondissement, pas d'intrigues. Des petites scènes qui apportent des pistes, des débuts d'intrigue mais tout est laissé en suspens et a la fin on a l'impression d'avoir vu un film qu'avec des amorces de scenario mais rien de plus.

Re: Vos derniers films et séries

#303
Moi j'ai vu Manchester by the Sea ! Genre... ce matin. :question:

Et ce film est looooong, mais de chez long ! Dix minutes (qui en paraissent le triple), avant que ça commence à bouger. Autant de temps (et de ressenti), pour que l'intrigue se mette en place. J'ai été méchamment déçue. Autant l'histoire, l'affiche me plaisaient, autant l'acteur principal m'a donné l'impression de se foutre de ce qu'il faisait. Ca m'a gâché le film, en plus des moments de flottement qui semblent s'étirer. Jusqu'à ce qu'un flashback surgisse, pour relancer un peu l'intrigue le temps de... cinq minutes ? Avant de retrouver une longueur. Et c'est comme ça. Tout du long.

Ca a duré que deux heures, mais j'ai eu l'impression de gâcher ma matinée, de l'avoir utilisée entièrement pour le film. :na:

Re: Vos derniers films et séries

#306
Baby Driver
Alors... ce film nous renvoie dans les 60's (que personne n'a connu, même pas Dramimi !). Cela va faire une semaine que je l'ai vu, et je ne sais toujours pas quoi en penser. Je n'arrive pas à savoir si c'est le jeu d'acteurs qui est catastrophique, ou si justement, c'est une reprise -faite exprès- stéréotypée -mais tellement vraie- des vieux films :
- femme -presque- blonde, un peu con-con, et totalement in love du demoiseau
- demoiseau bogoss, avec ses défauts, -presque- repris de justice, mais pas vraiment méchant au fond
- le but étant d'échapper aux méchants -vrais méchants puis police- pour aller vivre leur idylle loiiiiiin ! ♥
- partenaires de crime à la Bonnie and Clyde, etc..

Le début est leeeeeent, très lent. Et c'est pas qu'on s'ennuie, mais si. C'était pathétique, plein de mièvrerie, ça dégoulinait tellement que j'en avais les doigts tout collants (et non, ce n'était pas autre chose, gardez vos esprits tordus loin d'ici ! Voyons.).
Et là.. BAM ! D'un coup, ça s'enclenche, et y a de l'action. Dans le style rocambolesque, ça sent presque le Tarantino, en moins sanglant. Mais bien franc, bien brutos tout de même. Et on ne s'ennuie plus du tout, les acteurs semblent se révéler, ça pétarade dans tous les sens, et sur une musique magistrale.

La musique, et oui la musique. Si depuis le début, on ne s'endort pas, c'est parce que la BO est MAGNIFIQUE ! Elle donne envie de se tortiller et de danser sur son fauteuil tout du long.

Comme je ne sais pas quoi en penser. Comme je n'arrive pas à savoir, s'il est tout simplement nul, ou justement très bon, et que j'aime bien ce questionnement qui me taraude, je lui mets, un généreux 5.5/10.

The Circle
Je n'étais pas bien convaincue par les bandes d'annonce, mais le sujet est intéressant, tout à fait d'actualités, et nous rappelle vicieusement Google et Facebook.
Et puis, il y a Tom Hanks, et Emma Watson en personnages principaux.

Hé bien, oui, le sujet est intéressant, et il est bien plus complexe que ce que traite le film. Tout est survolé, presque stéréotypé. L'entreprise The Circle est plus comparée à une secte qu'autre chose, les personnages sont posés un peu n'importe comment, l'histoire narrative est à pleurer.
Mais, il y a Emma Watson et Tom Hanks. Et heureusement pour le film qu'ils ont pris une bonne actrice.

Alors le film n'est pas mauvais en soi. Il fait réfléchir. Se poser des questions. Et il mériterait à être vu une seconde fois, après s'être interrogé.
Mais dans ce style, je ne peux que conseiller Black Mirror qui en à peine plus d'une heure, écrase les presque deux heures de The Circle. Si ce dernier est délicat, et tout en phase avec la société actuelle, Black Mirror nous jette du haut d'une falaise, en montrant tout ce qui pourrait être, et tout ce qui est déjà, sans qu'on le voit.

Grâce aux acteurs principaux, un sujet qui me plaît, et qui du coup, me semble un peu bâclé, dans ce film qui arrive pourtant à faire poser des questions, je pose un 6/10.
Image