Alina,

"don't trust the moon she's always changing"
Alina Lagunov
Son pseudonyme sur V'kontakte : artemis.
Age : vingt ans.
Groupe : St-pétersbourgeoise, simple humaine, bout de viande à la culture vampirique minime.
Son métier, son statut social : jeune fille qui trimballe du papier ici et ailleurs, suivant la Neva pour distribuer le courrier. La nuit, elle franchit les portails pour poser ses doigts sur l'interdit. Chat lorgnant sur tout ce qui brille.
Concept du personnage
Fille lune. Elle est fichée dans ses iris, poussée dans les pupilles qui gardent un argent bleuté pour tout stigmate. Alina est légère, gracile, adepte du vent et des figures aériennes. Longue chevelure d'ambre aux reflets changeants nouée lorsqu'elle se fait gymnaste, atterrissant sur des propriétés qui ne sont pas les siennes. Mèches blondes qui s'échappent dans la période estivale, feu pour l'automne qui se ternit quand vient l'hiver. Alina, elle, est toujours là, crochetant les serrures, forçant des portes qui ne sont pas les siennes. Doigts de velours s'en prenant aussi bien aux livres qu'aux bijoux. Alina est une ombre se saisissant de tout ce qu'elle veut, de tout ce qu'elle n'a pas eu et qu'elle peut porter dans le petit sac à dos qu'elle porte sur ses épaules. Plus bas une arme de petit calibre qui sert plus d'artifice qu'autre chose, tout comme la lame qui l'accompagne, elle n'est pas censée y avoir recours, car les maisons sont vides de toute présence, remplies de plein de belles choses, mais vides de toute présence. C'est ce qui compte. C'est pour ça qu'elle les surveille toujours avant, la gamine est prévenante. Comme papa et maman lui ont appris. Elle aime le faire en déposant le courrier, les biens ne sont pas assez, elle aime lire les lettres surtout quand elle voit la présence d'une écriture manuscrite, elle aime voler un peu de leur vie luxueuse dont elle savoure chaque seconde. Elle épie le contenu puis le destinataire, ne fomente un plan, un coup que quand elle est sûre qu'elle ne craindra rien. Puis elle prend, laissant toujours un petit "merci" pour signature avant de retrouver la dame blanche et son souffle gris.
Vampire Kontakte
Alina a trouvé un échange épistolaire intriguant qui narre des personnages ayants vécu le temps de plusieurs vies, réseau social qu'ils ont préféré ne pas utiliser entre eux par nostalgie d'un temps où Alina n'était même pas née. V'Kontakte qu'ils ont osé nommer sous les yeux de l'aigrefin qui n'a pas tardé à installer la maudite application sur son téléphone. Dépotoirs de fous et de malades mentaux qui se prennent pour des mythes et des légendes que Alina peine à croire. Les seules créatures à errer dans la nuit sont les gens comme elle, ceux qui ont de la poudre sur les doigts, brise vitres, fenêtres et vies pour survivre. Elle garde cet état d'esprit, tente d'éviter les prises de contact trop directs car il y a quelque chose de trop terrifiants à être entouré de bêtes. Pourtant sa curiosité la pousserait à chercher, à fouiller, mais elle préfère rigoler, se moquer jusqu'au jour où elle tombera vraiment dessus.
Son histoire
[L'histoire n'a pas besoin d'être exhaustive (une page word suffit très amplement). Par contre elle doit être rédigée. Pas de simple énumération chronologique.]
Bonsoir et bienvenue jolie chapardeuse !

Avec une grâce aussi aérienne, tu t'entendrais surement à merveille avec les petits rats du ballet Mariinsky !

Je viens te donner les accès aux différentes zones du forum !

N'hésite pas si tu as des questions.

Et il faudra aussi remplir ton profil Vampire-Kontakte (celui qui s'affiche en cliquant sur ton avatar) ;)
Répondre