Lyuba

"Le Chaos est un art. Celui qu'on dévoile lorsqu'on laisse libre court à ses envies, sans s'inquiéter des règles et des attentes, des lois est des peurs, des avis et des regards. En réalité, le Chaos est un art, qui se peint en nous, et pas par nos œuvres."
Lyuba Meledine
Son pseudonyme sur V'kontakte : Pan'
Age : 38 ans, Vampire depuis ses 25 ans
Groupe : Svoloch
Son métier, son statut social : Courtière
Concept du personnage
Pour certains, c'est un rire stupide.
Pour d'autres, c'est un rire humiliant.
Pour le reste, c'est peut-être glaçant.
Ou bien encore, effrayant.
Ça ressemble à une gamine, une gamine transformée, une gamine depuis X années. Qui normalement, devrait avoir mûri, avoir pris la graine, et l'avoir fait germée.
Non, elle n'a pas mûri. Elle a changé, mais pas de ce sens.
C'est du sarcasme, c'est de la moquerie, c'est de l'ironie. Ça se cache, ça ment et ça se ment. C'est fait de mauvaise foi, et de terreur, et ça donne de la critique et de la terreur. Ça brise et ça attaque, ça s'amuse et ça rit. Ça joue et ça caresse, ça détruit et ça rit.
Hystérique. Manque perpétuel.
Les vampires ont une Bête en eux. Ils ont La Bête.
Ça. Ça en a deux.
Vampire Kontakte
Une entrée dans ce monde qui s'est faites par la grande porte. Le cinéma n'a qu'à bien se tenir, le drame était des plus pitoyable. La brisure de ce Voila, c'était l'origine des mythes humains sur les vampires, ce folklore vu, revu et re-revu dans tous les panthéons possibles, et toutes les mythologies qui soient, commencent souvent par l'horreur que l'humanité y subit.
Mordue, tuée, transformée. C'est la vérité plate et sans saveur de son passage de l'autre côté.
Le détail mentionne sa vie de cloporte, sa famille délabrée, probablement plus encore que les murs de leur habitation au look de maison des horreurs. Cet appartement, que tout le monde dans l'immeuble craint, la porte la plus salle de l'immeuble, l'odeur de clope de l'immeuble se dégage de cette porte, et si l'on y regarde bien, on pourrait jurer voir du mazoute noirâtre et se fumée glisser de dessous la porte de l'entrée.
Une vie de crasse. Une vie de drogue. Une gamine qui a besoin d'oublier qu'elle ressemble à un rat, le rat de son école, le rat de son collège, le rat de son lycée. Un caractère dur, sarcastique, et déjà Ô combien pragmatique. Un regard noir sur l'humanité toute entière, qui ne s’entache que de quelques tâches de lumières d'espoir, de temps à autre.

Mais cette superbe pancarte, s'arrête drastiquement en même temps que son cœur, treize ans plus tôt. Sur un fond de pari rejeté, de curiosité, de stupidité. Une application sombre, une installation rapide. Et sur ça, ses petits talents, bien pauvres, se dévoilent pourtant. Une enquêtrice née, une fouine surtout.
Et de quelques jours elle avait eu besoin au final, pour tomber sur la scène. La nuit, un bâtiment désaffecté, des bruits de pas, des bruits de corps. La vue parfaite après quelques déplacements silencieux. La vue sur les crocs, la morsure, qui aurait pu être simplement érotique. Si le corps de la faiblarde ne s'était pas écroulé juste après, dévoilant les quelques gouttelettes qui y restaient. Et le visage satisfait de celui qui s'essuyait d'un revers de main les lèvres.
Enquêtrice, mais pas sans faille. Un meurtre en plein devant ses mirettes, une culotte souillée par la dorure particulière de la peur. Puis l'odeur qui se dévoile aux narines qui semblaient hyperactive du malade qui avait fait ça. Le besoin de fuir, et pas discrètement. La course s'entame, et elle se poursuit longuement. Mais au final, ce n'était rien de plus qu'un jeu, pour celui qui avait goûté à la vitalité d'autrui plus d'une fois.
Prise au piège, la petite ratée mal-née. Dans un coin, condamnée.

La petite cafarde a fini de courir hmm ? Plus vraiment le choix cela dit, avec le mur dans ton dos, et moi juste devant, je suppose que tu voudrais comprendre... Ou juste vivre.

Ah.. Ahah... J'ai le droit au discours ? Il était mauvais, j'ai pas envie de crever dans une série B t'sais.. Juste.. J'ai rien vu. Rien entendu. Et je désinstalle l'appli ce soir, s'tu veux je la fais même installer à quelqu'un d'autre, juré craché ?

Et elle marchande.. Mais tu as l'application, sans même la comprendre, donc tu n'es pas qu'une témoin au hasard. Je te laisserais pas partir, mais tu peux au moins m'amuser un peu.

De ça, découlent les minutes de sa vie qui furent probablement les plus douloureuses. La moquerie permanente, elle s'en était presque défendu. Son franc-parler, même devant l'heure qui approchait, avait aidé à pousser l'adrénaline en avant. Elle avait même fait rire le tortionnaire. La cafarde amusait le traqueur, piégée qu'elle était, elle ne pouvait plus fuir, mais elle pouvait encore se débattre.
Au fond, c'est peut-être ce qu'elle avait le plus regretté par la suite, s'être débattue. Après des insultes, des commentaires, inspirés et originaux, lancés au visage denté, elle avait fini par sentir le fil de ces fameuses lames, la vider. Son cou percé, ses forces disparues. Dans des spasmes de douleur qui en disaient long sur comment la mort aurait été préférable à la torture. Chaque chose en son temps...


[Que fait votre personnage sur Vampire Kontakte. Ici pour assouvir sa curiosité, ou pour chasser ? Dans cette partie parlez nous aussi de la déchirure du voile ; comprendre à quel moment votre personnage a t'il pris conscience que Saint-Petersbourg de nuit était peuplée de vampires. Pour un vampire et un dévot évoquez l'étreinte.]
Son histoire
[L'histoire n'a pas besoin d'être exhaustive (une page word suffit très amplement). Par contre elle doit être rédigée. Pas de simple énumération chronologique.]
Bienvenue !!
C'est... Ouah la partie concept ça fou les frissons !
--
Entre les loups cruels, j'erre parmi la plaine. Je sens venir l'hiver, de qui la froide haleine, d'une tremblante horreur fait hérisser ma peau.
Merci, je vais essayer de refaire Lyuba... Mais en très différente. Donc pas vraiment Lyuba. Juste garder un peu le concept...

C'est donc un retour après une looooongue disparition ;'( En espérant donner de jolis frissons avec le reste, notamment l'histoire ^-^
Merci beaucoup, le message arrive quand je viens de finir le premier jet de son passage ^-^

En espérant qu'en lire plus sera aussi satisfaisant que le premier coup d’œil ~
Bon retour alors ! :D

Ce morceau de fiche promet des frissons pour la suite ! J'ai hâte ! Et quel bel avatar !
Image


Saint-Pétersbourg, c'est mieux à deux.
J'étais Morphéa, Aménis, Blue Angel, Keinvora et La Collectionneuse (j'ai d'ailleurs essayé de remodeler la Collectionneuse à la sauce russe, mais je galère avec son histoire, du coup, elle est en stand-bye). Miro est la refonte de Morphéa, c'est en partie pour ça que la perso est albinos.
Image

Wow ... C'est tellement ... Tellement wow ... J'ai pas d'autre mot désolée ^^'

En tout cas j'ai hâte de pouvoir lire ta fiche complète quand elle le sera ^^
"Un jour, elle me retrouvera. Ce jour là, je devrai faire un choix."
Image
Répondre
cron