Petite flammèche deviendra un jour grand brasier.


Un sujet par personnage validé à l'intérieur duquel vous pouvez proposer autant de prédéfinis que vous voulez ! Frère, soeurs, branches majeurs et mineurs des Familles. Cousins, esclaves et maitresses. Du sexe, des larmes et des trahisons. Bienvenue dans les relations sociales.


Messagepar Arès Vasilios » 28 Avr 2017, 02:27

Krishnakali

Bohème au coeur libre.


Image

Indispensables


Pris.


Avatar libre, prénom négociable.


AGE/FONCTION : Entre la vingtaine et la trentaine. Elle a du vécu, de l'expérience et aujourd'hui se méfie de tous ceux qui l'approche. Ce n'est pas de la timidité, juste une marginalité déconcertante. Fuyant tout relation sociale. (Je vous laisse le choix pour la faction, bien que l'Émeraude lui correspondrait bien)
MAGIE/POUVOIR : Cette fleur qui éclos, s'épanouie au contact des rayons solaires, apprécie la caresse de l'eau qui se déverse sur ses tiges. Elle est née fleur, vis plante et demeure arbre. La caresse du bois, de ses écorces. Parfois rugueuse comme une écharde, tantôt douce comme des pétales, ou bien piquante comme la rose.
CARACTERE : Elle est cette femme là, indépendante, solitaire. Qui préfère de loin la compagnie de la nature à celle des humains. Qui préfère se réfugier dans sa serre, le nez dans les plantes, les mains à même la terre. Qui la retourne, la sens, la laisse s'effriter entre ses doigts. Qui s'extasie devant leurs formes parfaites. Laisse courir ses doigts contre le bois d'un pommier, qui grimpe le long de lui pour aller y chercher ses fruits. S'activer devant les fourneaux pour y crée ses propres recettes, ou élaborer quelques potions. Récoltant ces ingrédients elle même, les choisissant minutieusement. Ou bien les plantés. Prendre soin d'eux avec une attention particulière, les voir grandir, pousser, s'épanouir. Elle a perdu foi en l'humanité, n'y crois plus même, reste méfiante avec tout ceux qu'elle croise. Comme une vieille mégère aigri, qui râle, grogne à l'intention de quiconque, sans que ce soit personnel. Elle le fait parce que c'est dans sa nature et que ses pensées, ses gestes, sont le reflet de ses paroles.

Histoire


Une vie hors de la Ville, dans un pays pauvre, avec des parents qui n'avait pas le moindre sou. Un père malade, qui de jour en jour était entrain de rendre l'âme sur son lit de fortune. Un village désert, dont l'école à peine construire et les professeur à peine instruit. Une famille nombreuse, des marmots qui toujours allait se réfugier dans les jupons de leurs mères, tirant dessus, quémandant à manger, ou bien encore à boire. Une vie rude, parfois chaleureuse, d'autres fois, malheureuse. Et elle, l'aînée, la sublime, sur qui on comptait, sur qui on avait posé ses plus gros espoirs. Et le lourd poids de leurs responsabilités sur les épaules. Ne sachant quoi faire. Un jour, un homme est venu, un héritier, le fils d'un richissime chef d'entreprise, tombé sous son charme. Il lui a fait des avances, lui a promis monts et merveilles. Elle qui n'était qu'une jeune femme pauvre, dénuée de noblesse, mais abondante de beauté.

Elle a acceptée ses avances, sans sentiments, mais pas sans attirance. S'est mariée et a pu parvenir aux besoins de sa famille. Mais elle n'était qu'un trophée, comme parmi tant d'autres. Une belle chose à arborer aux bras de son mari, à montrer en publique, sous le feu des projecteurs. Comme un beau collier de pierres précieuses, trônant fièrement autour d'un cou. Mais son coeur appartenait à un autre, cet homme là, qui n'était que le fils d'un simple jardinier. Elle le voyait, en cachette. Le soir, à la tombée de la nuit. Allant déverser secrètement son amour entre ces bras. Apprenait le nom de ces fleurs, les plantaient avec lui parfois, lorsqu'elle avait le temps. Lorsque son mari ne se doutait de rien. Qu'il allait s'amuser dans des bordels et qu'elle, vivait heureuse, mais cachée. Et lorsque la vérité éclata au grand jour, il lui interdit de revoir cet homme. Ce jardinier, dont elle portait l'enfant. Qu'elle fut obligée de délaisser à sa famille pour éviter les scandales. Et plus jamais elle ne le revis.

Puis un échappatoire. Un pas de l'autre côté. La Ville. La magie. La liberté.
Avatar de l’utilisateur
Maison Onyx
 
Messages: 665
L'Ascendance: Je suis Natif de la Ville
Catalyseur: Un briquet zippo Jack Daniels.
Pouvoir: Élémentaire Du Feu/Animagus Panthère Noire
Âge: 30 ans.
Statut: Capitaine de la Garde de la Dragonne.



Messagepar Arès Vasilios » 17 Oct 2017, 06:02

Agathe

Libre

Image
Avatar libre, plutôt jeune (la vingtaine), une chevelure bleutée ou grisâtre, angélique.



Meilleure amie d'Arès/Dealeuse Perle.


Décadence : Marchande de rêves Perles, dealeuse de drogues. Au passé trouble, elle est une ombre de plus, qui se laisse emporter par la Ville et ses tourments. Une femme qui sous une apparence frêle et fragile possède un certain tempérament. Toujours se méfier des apparences, du loup qui dors.

Lien : Lors de son anniversaire organisé à l'Onyx, Arès a invité de nombreuses personnes de tous les coins de la Ville à s'y joindre. Et parmi eux, Agathe, à qui il a sauvé la vie, en la protégeant de Tskar, qui est malheureusement mort, tué par son meilleur ami masculin, Ourcän. Pour plus de détails, vous pouvez jeter un coup d'oeil par ici.


Agathe est née hors des frontières de la Ville et elle seule sais comment ces pas ont pu la guidé à ses frontières. Une fois là bas, elle s'est laissée guidée par la brume et s'est éveillée à son contact. Depuis, elle considère la plupart des guerriers Onyx avec dédain. Sauf Arès, qui l'a sauvé de leurs griffes, préférant choisir la vie d'Agathe. Depuis, elle passe la plupart de son temps chez l'ancien mercenaire et ils se voient très fréquemment. Celle-ci étant devenue une épaule sur laquelle il se repose de temps en temps, à qui il se confie. Ils sont très proches, sans pour autant être des amants. Étrangement, Arès ne l'a jamais considérée de ce point de vue là.
Avatar de l’utilisateur
Maison Onyx
 
Messages: 665
L'Ascendance: Je suis Natif de la Ville
Catalyseur: Un briquet zippo Jack Daniels.
Pouvoir: Élémentaire Du Feu/Animagus Panthère Noire
Âge: 30 ans.
Statut: Capitaine de la Garde de la Dragonne.



Retourner vers Scénarios des Membres