Prédéfinis multiples.

#1
Éden
libre
Image
Jeune homme, élégant. Soigné.(Un autre exemple)
Avatar et nom libre


Une étreinte. Un soupir. Un secret.
Magie : Gigolo à la Maison Close Améthyste. Don de vision. Voir une brève brèche dans l’avenir ou le passé. Alors qu’il écoute ses clients, qu’il cherche à savoir par simple curiosité ou par choix. Savoir comment soulager le client venu soulager son corps et son esprit.

✒  Caractère : Homme aux manières élégantes. Peut bavard, toujours un peu discret. Il est celui qui tend l’oreille, mais parle peut. Il est celui qui observe, analyse et garde pour lui les informations. Il est celui qui s’offre pour apprendre. Par mesure professionnelle ou personnel. Il sait beaucoup de choses, sur beaucoup de monde. Intelligent, il se pare d’un masque dans le Bordel comme tous ses autres collègues, ne dévoilant pas son visage. A lui de savoir quoi faire de certaines anecdotes pour améliorer son statut.

Éden n’est pas grand-chose. Un gamin de plus dans l’académie, sans capacités particulière. Il est un peu le fantôme de la classe, il n’est pas celui qui excite les foules, qui anime une soirée ou fait éclater de rire une bande d’amis. Peu de sourire sur ce visage, d’expressions vives, mais son regard est expressif. Parfois, il n’avait pas besoin de mots pour s’exprimer. Il a cette capacité à tout retenir, il est celui à qui on confie tout, naturellement. Mais il est beau. D’une élégance racée, un port de tête qui attire le regard. Une démarche de noble. Il n'a jamais manqué de rien et trouve le monde un peu fade, sans étincelles pour rallumer son l’intérêt. Et tout ceci la conduit dans la maison close de sa faction de naissance. Meurtrier, policier, étudiant, noble. Tous passent par son lit sans distinctions. Et la psychologie humaine est fascinante et lui permet d’approfondir ses capacités. Parce que le moment d'une soirée, il est quelqu'un d'autre qui porte un masque et le monde devient vivant.

A vous de transformer Éden. Fera-t-il le justicier ? Où obtient-il les informations pour un intérêt personnel ? Vous pouvez tout à fait créer un choc passé dans sa famille ou son entourage qui lui a fait prendre certaines décisions. Tueur ou sauveur, à vous de lui donner vie.
Image

Re: Prédéfinis multiples.

#2
Annaëlle Leroy
libre
Image
Femme asiatique, modèle. Androïde. Nom et avatar libre.

I’m the object of all desires
Décadence: Prostitué à la Maison Close Diamant. Magie de transmutation. Capable de modifier l’apparence d’un objet de même poids et de taille. Donner les formes de son imagination aux outils de plaisir comme du quotidien.

✒  Caractère : Anaëlle n’est plus de la première jeunesse. Elle a le vécu derrière elle, l’expérience de plusieurs décennies dans les bras de clients. Toujours à vouloir s’améliorer sans savoir ou est la limite entre humanité et algorithme. Toujours faire les choses à fond, aller trop loin. Peur d’être délaissé, oublié de tous d'être considéré comme inutile. Cette usure du temps qui élimine cette confiance en soi, qui pèse chaque instant sur ses pensées. L’usure des rouages que l’on doit modifier, modernisé.
L’humain dans sa forme naturelle n’est pas asse fonctionnel. Femme qui a voulu allé plus loin. Toujours plus loin. Pour s’améliorer et devenir la machine parfaite. Elle est belle de cette beauté lisse, parfaite. Pas de plis qui déforment la peau, pas de cicatrice pour marquer sa vie, de ride pour savoir son âge. Femme multifonction.

Femme du Réel. Sexologue dans son ancienne vie. L’envie de comprendre et d’enseigner les bonnes méthodes. De savoir comment faire toujours mieux, pour elle et son partenaire. Une vie avec un partenaire qui est partit, gardant la garde de leur enfant ; un échec-là ou elle pensait être d’actualité. Anaëlle pense que c’est de sa faute, cherche à trouver une solution. Un jour, elle prend le métro. Passe sous un tunnel. Et là elle se retrouve au milieu de la Faction Diamand sans pouvoir faire demi-tour.
Voir que l’on pouvait modifier son corps. Devenir meilleur. Peut importe la douleur et les hésitations, les expérimentations ratés. Ne pas refaire la même erreur passé et perdre quelqu’un à nouveau. Tester ses nouveaux modèles sur des personnes. Entré dans la maison close pour faire ça à pleins temps. Ne pas avoir vu le temps passé et ne veut pas revenir en arrière, malgré son enfant là-bas de l’autre côté.

A vous de décrire son arrivé, ses émotions troubles au sujet de son enfant, de son envie de faire toujours mieux. Sa position dans sa Faction.
Image

Re: Prédéfinis multiples.

#3
Alani Burvel
libre





Compress a little more the necklace leather, Master.
Magie : Prostitué de l’Onyx. Esclave des désirs violents des clients de la Maison Close. Capable de maîtriser la jouissance de son partenaire. Jouir par spasmes, empêcher la libération sous une sublime torture. Délivrance subite, plusieurs fois pour mettre à cran. A besoin d’un contact physique pour exercer son pouvoir.

✒  Caractère :Alani n’a pas de désir particulier. Elle n’est pas de celle qui rêve de pouvoir. De statues élevées. Les jeux politiques ne sont pas vraiment ses affaires, tout ce qui compte, c’est de satisfaire le client. Caractère pourtant tenace, femme qui ne se laisse pas faire. Langue aussi claquante qu’un fouet, jurons qui franchissent les lèvres facilement. Elle est de celle qui crache par terre, met les mains dans les lieux interdits. Pas peur de la crasse. Des bas-fonds. Elle n’est pas élégante, elle est le sexe à l’état brut. Parce que, le croit-elle, plus rien ne peut l’atteindre.
Elle est femme qui se sublime le corps cintré, retenue. Beauté qui se révèle alors qu’elle est à quatre pattes, la bouche ouverte quémandant pitance. Tentation incarnée alors qu’elle se cambre, s’offre en demandant toujours plus, le cuir ou le latex enserrant sa peau.
Manier la cravache, exceller dans les fantasmes les plus sordides. Odeurs de sueur, de sperme, d’alcool. D’haleine humide, de chatte qui suinte. Talon qui s’enfonce dans un dos, langue qui se pourlèche allégrement. Mimer la domination alors qu’elle transpire la soumission. Parce que le client est roi en Onyx, parce que c’était toujours lui qui avait les rênes en main.
Routine qui se ressemble toujours quelque part. Solitude entre les murs crasseux, dans ses vêtements prêtés, mais qui sente le Bordel. C’est sale. Glauque. Mais le collier de cuir que portent les putes lui est un rappel constant de son statut. Alors on retourne bosser. Enfile le costume de latex qui claque sur la peau. Remonte les bottes de cuir qui la moule. Et faire crier les clients.

Les prostitués de l’Onyx n’ont pas le choix. Sont des esclaves enchaînés à la maison close et qui ne désiraient pas ce statut. A vous de créer son histoire autour de cela.
Image

Re: Prédéfinis multiples.

#4
Anthéa Salriss
libre
Image
Femme aux cheveux rasé ou très très court. Style sombre, pierçings. Nom et prénom libre. Modèle


Run. You will not be able to escape
Magie : Prostitué de l’Ambre. Envoûtement, magie de charme. Empêche son client de penser a autre chose, l’emplit de désir et de fantasmes, d’image terrifiante parfois. L’emmène ailleurs, dans cet univers parallèle ou tout semble réel.

✒  Caractère : S’amuser. Avec le corps et l’esprit. Jouer avec les sens pour faire perdre raison. Avec l’équilibre fragile de l’âme qui aime se faire malmener. Toujours prête à se lancer dans un nouveau jeu. Ne supporte pas d’être retenue. Contredite. Impulsive et lunatique. Ses sourires sont lumineux, ses colères hurlantes. Serviable, mais à tendance à oublier ce qui ne l’intéresse pas.
Un jour, elle s’est échappée de l’hôpital psychiatrique. Interné pour déficience psychologique paraîtrait-il. En blouse à semis ouverte qui dévoile l’arrière de son corps, à courir pieds nus dans les rues, le regard fou. Parce qu’une voix lui dit d’aller par là. Que la libération serait là-bas, de l’autre côté. Que sa place n’était plus ici, dans ce monde ou elle n’était pas comprise. Ils ont voulu la faire taire cette voix. A coup d’aiguille et de camisole de force quand elle se mettait à hurler. Le goût des médicaments resteront à jamais dans sa mémoire. Mais ils n’ont jamais pu réussir. Les fous. Les imbéciles. Pourtant, elle les avait prévenus. Qu’il y avait autre chose.
Elle sourit alors que le sang macule ses pieds, tachant le bitume laissant une trace de son passage tel le petit Poucet. Elle marche. Cour. Rampe. Se met à rire comme une demeurée, démon qui hante la nuit. Puis elle est Là. Dans la Ville qui l’a accueilli. La voix avait dit vrai.

A vous de décrire la naissance de sa magie, son intégration dans le Bordel. Ce bord de gouffre ou elle aime se balancer.
Image

Re: Prédéfinis multiples.

#5
Noham Helzor
libre
Image
Homme roux (Exemple: Gwilym Pugh). Le nom ne peut être modifié

I don’t care, you will pay in piece of gold
Magie :Gigolo du Rubis. Magie de charme. Capable de créer un univers dans une pièce de la taille d'une chambre. De voyage. Un brin d’illusion pour emporter ses clients là ou ils le désirent. Dans le lit à baldaquin d'un rois du Réel, au bord d'une falaise vu sur la mer, sur le toit d'une chaumière en pleine campagne. Assouvis leurs fantasmes d’aventure pour sublimer leurs rencontres.

✒  Caractère: Cœur fielleux. Sourire aux lèvres, voix de velours enrobé de miel. Langue qui devient vipérine quand il n’a pas ce qu’il désire. Cupidité. Attiré par l’or, plus que tout autre chose. Accumule, dépense sans compter, sans y faire attention. Excentricités pour se faire remarquer. Pour profiter de la vie, tout ce qu’elle peut lui offrir. Pour rattraper un retard de plusieurs années. Rien ne compte plus que sa personne et ce que pouvait offrir le Ville. Il sait qu'il est beau. Comme tout les autre du Bordel Rubis. Alors autant savourer les fruits du péché.

Un passé ailleurs, au-dehors de la Ville. A grandir dans les rues, à connaître la pauvreté. Goûter ce plat amer qui tord l’estomac et remplis le ventre de rien. Une mère absente, trop occupée à faire le trottoir, un père crevant à petit feu rongé par son travail à l'usine. Fils unique, mère trop faible pour enfanter à nouveau, après cette tignasse rousse qui a faillit lui coûter la vie.
Poids sur ses épaules, de savoir qu’il est une bouche à nourrir de plus, qu’il n’était pas désiré dans cette famille croulant sous la pauvreté. Il était beau et trop différent du paternel pour que les questions ne se posent pas, que l’infidélité de la mère ne transparaissent pas, que l’homme ne rejette pas la faute sur le gamin encore maigrichon. Enfance à subir les foudres de son père.
Beaucoup de misère et peu de chaleur, maison à entretenir qui n'était plus salubre, école prête à s’écrouler, aux murs fendus. Professeur absent quasiment tout le temps, pas le temps pour des gamins paumés. Dédain qui naquit en lui envers ces personnes qui n'avaient aucun intérêt, qui ne lui arrivait pas à la cheville.
Solitaire, il apprit à se débrouiller seul, la graine du rêve s’implantant dans son esprit. Un jour, il partirait. Il réussirait dans la vie et il se recouvra d'or. Plus jamais la faim. Le froid. La peur de mourir chaque nuit.
Un jour, il prendrait son destin en main, prendrait sa revanche et ferait rougir d'envie ceux qui avaient oser le mettre plus bas que terre.

Un jour il passe la porte pour un entretient d’embauche. Un boulot comme un autre, de quoi avoir se nourrir. Et tombe dans la Maison close Rubis. Aucune hésitation alors que tout autour de lui les beaux atours qu'il n'ai jamais vu semblaient rutiler. Il avait trouvé sa voie.

A vous de mettre les détails, de décrire sa venue en Ville, comment il s'y adapte. Son travail au bordel qui est primordial.
Image

Re: Prédéfinis multiples.

#6
Magdala Silael
libre
Image
Une femme ou un homme à la peau noir. Déterminé. Avatar et nom libre.

You will be cold. But that will prove that you are alive
Décadence : Prostitué à la Maison Close Saphir. Capable de capter toutes les terminaisons nerveuses. Pas d’invoquer le plaisir et la douleur, mais de l’exacerber. Une caresse peut devenir extase, une gifle une douleur insupportable.
Même terminaison nerveuse entre le paradis et l’enfer. Alors qu’elle transporte ses clients sur le bord de la falaise, entre la douleur pure et l’extase


✒  Caractère] : Méthodique. Perfectionniste. À manier le scalpel avec la précision d’un chirurgien. A enfoncer une aiguille sous un épiderme avec expertise. La beauté de tout cadencer, un rythme parfait. Le râle doit arriver à tel moment. La supplication à cet instant. Savoir quand la mort approche pour la repousser au loin. Elle calcule tout. Attitude sereine, une parfaite confiance en soi. Savoir attiser l’envie d’un regard, inviter d’un geste.
Experte dans les contentions. Glisser une corde autour d’un corps pour le maintenir en place, des nœuds qui ne font que se resserre si la prise se débat. Pour pouvoir faire son œuvre en toute sérénité. S’abîmer dans les expérimentations, sur des êtres vivants ou non. Humain ou non. C’est glauque. Cela sent la mort. Les hurlements résonnent sans cesse. Berceuses des plus funèbres. C’est humide est froid, tout comme les larmes qui coulent sur les joues. Mais elle ne fait qu’obéir. Suis les suppliques pour savoir s’arrêter. S’offrir comme une récompense quand le travail est terminé. Offrir ce corps pleins de chair qui réchauffe et redonner vie. L’envie de revenir se glisser entre ses reins. Goûter de nouveau le cadeau.

A vous d’écrire d’où elle provient, qui elle est. Fille d’esclave, de catin. Femme qui provient du Réel enlevé pour remplir la Maison Close ?
Image

Re: Prédéfinis multiples.

#7
Sarah Vizilae
libre
Image
Modèle Cheveux coloré.

Fly, fly, fly away. You will join the stellar vault.
Magie : Prostitué de la Maison Close Opale. Capable d’emmètre de la lumière douce et chaude de son corps, lorsqu’une émotion est trop forte. Peur, douleur, plaisir, joie. Elle s’allume telle une étoile, diffuse l’éclat de la voûte stellaire et l’offre à la prunelle des simples mortels foulant la Ville.

✒  Caractère : Elle sait magner les mots. Sait comment réconforter quelqu’un, comment rendre une tendresse. Étreinte doucereuse ou elle apprit à donner un miroir d’amour à tous ceux qui partage sa couche. Elle sait parfaitement se contrôler, se donne toujours à fond dans ses projets. S’adapte à chaque situation. Sarah n’est pas une gamine ignorante et sait très bien user de son expérience pour s’avantager.
Elle est celle qui est descendue du ciel pour offrir une lumière aux désœuvrés de la Ville. Elle est celle qui étreint, diffuse de sa chaleur sans les cœurs en peine qui viennent se réconforter dans les bras des prostitués de l’Opale. Tout ceci n'est sont que les rumeurs que colportent les clients, faisant du bouche à oreille. Comme prévu. Mais s'il y a de la lumière, il y a de l’ombre. Derrière cet air serein, cette chevelure qui se pare de couleurs, il y a une perfidie. Dans le ciel, il y a les étoiles, mais il y a aussi le néant. On ne se méfie pas de ce qui est lumineux, et qui semble vous apporter quelque chose de bon. Mais à trop se gaver de lumière, on en devient accros.
Elle est celle qui s’est perdu du Réel. Echouer
Image

Re: Prédéfinis multiples.

#8
Idril
libre
Image
Femme rousse.

Au clair de la lune, un amour est né.
Décadence : Prostitué du Perle. Animae rouge-gorge. Petite touche de couleur quand le monde est froid et blanc, chant qui réveille en douceur les volutes de brumes. (Son catalyseur à un lien avec son frère, a vous de l’imaginer.)

✒  Caractère : Caractère instable. Parfois de profonds silences, tendant l’oreille pour entendre les voix de l’Avalon, parfois terriblement consciente de ce qui se passe quand les drogues ne faisaient plus effet, sa colère enflant en elle. Rire cristallin, venu d’un autre temps, rougeur qui marque sa peau pâle alors qu’on la complimente. Elle semble ressentir chaque émotion pleinement, sans se soucier de l’avis des autres, de ce que peuvent penser les êtres d’ici. Feu follet qui coure les rues, semant sourire et larmes.
Vient-elle de la Ville ? De l’Avalon ? Elle ne pourrait pas le confirmer. Tout semble flou, étrangement changeant. Elle a eu un grand frère, il avait des oreilles pointues. Il avait la même chevelure de feu. Mais les Brumes l’ont rendu fou. Son esprit n’arrivait plus à savoir ce qu’était la réalité, le mirage. Mais il est mort, suite à une altercation avec un homme, son esprit préférant rester dans l’Ailleurs plutôt que de les rejoindre dans la Ville. Il était l’ancien compagnon de vie d’Ourcän de Wilenos, un être qu’elle avait déjà croisé plusieurs fois sans l’intercepter. Et elle se retrouve ici, à servir encore dans le bordel de Perle sans son frère tant aimé, l’esprit n’arrivant qu’à s’encrer à la vision de son frère pour ne sombrer à son tour dans les drogues courantes ici.
Un fragile équilibre, précaire, instable. Ou son esprit este conscient ou dérive dans la Brume.

Déteste t’elle Ourcän qui n’a pas put empêcher la mort de son frère ? L’aime t’elle, comme son frère avant elle, pour cet attrait de folie qui irrigue leurs veines ? A vous d’établir les liens et sa vie autour de tout cela.
Image

Re: Prédéfinis multiples.

#9
Maria
Libre
Image
Femme à la peau foncé ou noir. Avec une élégance certaine. Modèle Nardia boodoo, ou Kai Newman


Est carmen quae numquam oblivione delebitur.
Magie : Prostitué de la Maison Close Émeraude. Chaque mouvement est inscrit dans le temps. Une grâce exceptionnelle, elle hypnotise d’un mouvement de poignet, fait basculer un esprit d’une jambe qui se croise. Chaque note qui retentit fait vibrer ce corps fait pour l’expression artistique. Elle est capable de le faire partager, d’un simple pas de danse.

✒  Caractère : Sensible à la beauté du monde. Elle est de celle qui se pose encore des question sur l’avenir de sa faction, de sa Ville. Beaucoup d’incertitudes, de froncement de sourcils. Parce que Maria est ainsi, beaucoup d’idées en tête, de préconçus qui n’existe plus. Pour elle, les Ashfield reviendront, les tensions s’apaiseront. Elle est rêveuse et pourtant parfois implacable. Quand elle a une idée en tête, elle ne démord pas.
Faction de misère. Ou tout est arts et liberté d’esprit. Entre les éboulis et les plantes sauvages, Maria danse. Danse jusqu’à en avoir mal, danse pour distribuer autour d’elle un peu de joie ou d’espoir. Elle est Catin pour partager avec le plus de monde, cette note qui vibre en elle. Elle est l’instrument des désirs. Elle est fille de L’Émeraude, née dans une maison brisée, dans une faction délaissée, mais elle ira toujours de l’avant. Elle s’est libéré de ses chaînes, de son passé trop lourd à porter, pour se plonger vers l’avenir.
Image

Re: Prédéfinis multiples.

#10
Emily Joyce
libre
Image
Le nom ne peut être changé. Femme blonde, assurée, mine fière. Modèle Sarah Gardon


Si tout s'achète, tout est corruptible.
Magie : Totale liberté sur le pouvoir et la décadence de cette femme. A vous de donner vie à ce qui pourrait lui ressembler.

✒  Caractère : Femme de poigne, femme du monde. Elle domine d’un regard, conclu un contrat d’un sourire. Tout doit être fait en temps et en heure. Tenace, elle est connu pour être têtue voir borné. Quand elle a une idée en tête elle ne la déloge pas. Son rire est parfait maîtrisé, ses colères explosives et imprévisible. Elle est vivante, impétueuse mais pas excentrique car elle lisse son image tout comme son frère jusqu'à la polir jusqu'à l'usure. C'est un rôle à tenir à tout instant qui parfois tremble et laisse entrapercevoir une femme ayant bien plus d'émotion qu'elle veut dévoiler.

Perversion. Plaisir et fantasmes. Inceste. Son frère jumeau, William. Il est son partenaire de vie, de sang, d’entreprise. Il est son amant, celui qui la comprend parfaitement et totalement. Il n'y a pas de laisse, de chaînes, ils sont tout deux libres de vivre leurs vies chacun de leurs côtés. Mais il n’y a que l’autre pour totalement le satisfaire, ce lien indéfectible de jumeaux qu'eux seuls peuvent comprendre.
Pas d’amour révélé, pas de douces paroles et de baiser tendres. Rien que le claquement d’une cravache sur une peau dévoilé, des échanges de regards qui exprimaient tout, cette excitation commune. À eux deux, ils ont délesté leurs parents de leurs héritages et on prit les choses en mains dirigeant une entreprise florissante en Diamant. Le business, le travail. Les chiffres les graphiques. Avoir la main mise sur tout ce qui est rentable. Elle se complaît dans cet univers qu’elle maîtrise du bout des ongles et Emily a bien l'attention de graver son nom dans cette faction toute encore jeune. William à une petite lubie, les voitures de sport. À elle d’avoir la sienne.
Image
Post Reply
cron