It's over when it's over

[Sujet libre]Dansez mes petits, dansez, je vous aime carbonisés, chante-t-elle en courant à perdre haleine, une main sur la côte, l’autre sur le cœur pour pousser sa comptine. Demain encore, les journaux porteront son nom, claquant dans l’aube rouge que ses miracles dessinent. Elle fuit, sa fierté en bandoulière, sourire accroché aux lèvres, espérant peut-être entendre résonner dans le lointain les rugissements Boyle.




Retourner vers Index du forum